Je suis blanche et alors #2 : S'accepter comme on est !

 

Il n’y a pas longtemps j’ai sorti un article qui a fait « le buzz« . Certes à mon échelle, mais il a pété tous mes scores. Suite à sa publication j’ai reçu énormément de messages de filles qui vivaient la même situation : elles sont critiquées pour leur physique.

 

 

Mon article « Je suis blanche, et alors ? » a suscité de nombreuses réactions, et beaucoup d’entre vous m’ont ensuite raconté leurs histoires personnelles. Toutes se reconnaissaient dans ce que je dénonçais : la critique des autres. Dans cet article, que je vous invite à lire si ce n’est pas encore fait, je dénonce toutes ces personnes qui se permettent de faire des réflexions sur le physique des gens. Certes, ça nous est tous arrivé, souvent par bienveillance, de dire « oh tu m’as l’air malade toi » ou « tu devrais te reposer tu as des cernes énormes« . On pense le dire gentiment.

 

 

 

Non ce n’est pas bienveillant

 

 

 

Personnellement on me reproche d’être « trop blanche » et donc d’avoir l’air malade et fatiguée. On me reproche donc de ne pas assez sortir ou de ne pas assez m’exposer, mais au pire : qui s’en fout ?

Non mais c’est vrai quoi ! Lorsque j’ai lu tous vos messages, ou tous vos commentaires j’ai été impressionnée de voir à quel point nous étions nombreuses et combien ça peut en toucher certaines ! Une petite remarque sur les cernes, sur la pâleur, sur le poids … et ça peut faire du mal.

Ces questions sont posées lorsque quelqu’un en face ne respecte pas les critères de beautéJe la trouve trop pâle, donc je lui dit. Je la trouve trop grosse, donc je lui dit. Mais c’est en fonction de TES critères alors pas besoin de me partager ça. Peut être qu’à mes yeux je suis parfaite, alors me faire ta réflexion, même avec une bonne intention, ne me confortera pas dans la confiance que je place en moi, mais me fera peut-être douter

 

 

 

Je suis blanche et alors #2 : S'accepter comme on est !

 

 

 

On ne peut pas changer sa nature

 

 

 

 

Lorsque l’adolescence arrive avec tout son lot de changements il est déjà difficile de s’accepter. Avoir des boutons, prendre du poids, grandir énormément ou rester petite … Il a des choses qu’on ne peut pas changer.

Certes on peut aller chez l’esthéticienne pour retirer nos poils, chez le coiffeur pour avoir une coupe tendance. On peut essayer de faire du sport pour se tonifier, ou se maquiller pour avoir bonne mine. Mais tout ceci ne nous change pas. Derrière tout ces artifices, qui peuvent être épuisants, nous restons les mêmes. Et certaines choses ne se changent pas.

Personnellement je suis fine, mais j’ai des grandes hanches. Ma taille de pantalon est du 40. Je sais que je ne pourrais JAMAIS faire du 36. Je pourrais me mettre à courir, ou arrêter même de manger, mais voilà, les os de mes hanches sont larges. Alors pourquoi est ce que j’essayerais de rentrer dans une norme qui n’est pas la mienne

 

Vous pensez donc être original en disant à une fille d’ 1m80 qu’elle est grande pour une fille ? Vous pensez être le premier à lui faire remarquer ? Rappeler son poids à une fille qui est en train de manger est il la meilleure manière de lui dire que vous vous inquiétez ?

 

 

 

 

Et on n’a pas à le faire

 

 

 

Beaucoup d’entre vous m’expliquiez aussi que vous n’en aviez tout simplement pas envie. Vous êtes blanche comme la neige, mais vous n’avez pas envie d’aller au soleil ? Ne le faites pas ! Faire la crêpe toute la journée ne vous intéresse pas, et vous préférez faire des musées ? Allez y ! Parce que même si vous y alliez, que vous passiez la journée à bronzer, des personnes trouveraient encore le moyen de vous critiquer sur vos choix « attention, le soleil c’est dangereux pour la peau !« 

Le plus important est de rester en bonne santé. Il faut pardonner aux personnes qui s’inquiètent, et expliquer aux autres qu’on n’est pas obligés de respecter les critères pré-établis de grande femme bronzée aux cheveux long et soyeux, et à la peau douce.

Je sais que je fais des reproches aux gens aussi, mais aujourd’hui je veux essayer d’en avoir conscience pour les diminuer, voir les arrêter. Certes, lorsque ma coloc rentrera brûlée par le soleil de son aprèm piscine, je lui dirai d’arrêter de s’exposer autant pendant que je lui met de la biafine sur le dos. Mais et au pire : c’est son choix. Je dois juste l’accepter. Et même si quand je lui dis, c’est avec le plus d’amour possible parce que je tiens à elle et que je ne veux pas qu’elle en souffre un jour : son corps ne m’appartient pas.

Demain, si je m’inquiète pour une amie je ne lui ferai pas de reproche, je lui exposerai mes craintes. « J’ai peur qu’avec une exposition au soleil aussi prolongée tu attrapes un coup de chaud, ou te donne des problèmes de peau ? » remplacera « euuuh c’est bon là, t’es assez bronzé, tu veux pas devenir cramoisie non plus, c’est moche ?! » Parce que si elle prends la décision de s’exposer autant, elle connait les risques, et je dois accepter sa décision.

 

 

Nous devons tous apprendre à nous aimer comme nous sommes, et pour cela nous devons aussi arrêter de demander aux autres de nous ressembler. Petit, grande, maigre, cheveux bouclés, blanche de peau peu importe votre physique ou celui de votre voisin.

Et si un jour quelqu’un vous reproche votre physique, n’oubliez pas que des deux, c’est lui que ça dérange le plus. Ma beau blanche je l’aime, et j’ai tout intérêt à l’aimer parce que je vivrais avec toute ma vie. Et si mon voisin ne l’aime pas, tant pis pour lui !

 

Et encore merci à toi d’avoir tant réagi à mon dernier article, de m’avoir confié ton histoire, sache que tu n’es pas toute seule.

 

 

 

 

 

Je suis blanche et alors #2 : S'accepter comme on est !

 

 

 

 

Vous aussi ça vous ai déjà arrivé qu’on vous fasse des réflexions sur votre physique ? Même des remarques bienveillantes mais qui vous ont touché ? N’hésite pas à partager tout ça avec moi en commentaire ! 

 

 

 

 

SI TU M’AIMES BIEN MÊME SI JE SUIS BLANCHE, N’HÉSITE PAS À ME SUIVRE SUR FACEBOOKINSTAGRAM OU TWITTER

20 thoughts on “Je suis blanche : et alors ? #2 – S’accepter comme on est”

  1. Décidément, je suis contente d’avoir connu ton blog. Au fil des articles, j’adore de plus en plus ton univers !
    Ton article est tout simplement génial, il met du baume au coeur ! C’est vrai qu’il faut s’accepter tel qu’on est, j’ai mis du temps à le comprendre et je commence doucement à m’y faire. J’ai tellement vécu dans la peur du regard des autres, que maintenant c’est pas facile de s’habituer à ne plus y faire attention. Enfin, aujourd’hui ça va beaucoup mieux ^^ j’étais complexée non pas par ma blancheur de peau, mais surtout par mes cuisses. J’ai jamais mis de short, de robe ou jupe. Mais depuis l’année dernière, j’ai enfin compris que peu importe le sport que je vais faire, j’aurais toujours les mêmes cuisses. Patrimoine génétique 😂 mais ça va mieux ^^
    Enfin, ton article est vraiment génial ! J’espère qu’il va inspirer beaucoup de personnes qui se sentent pas bien dans leur peau :/
    Laurence de Gettin Hope

  2. C’est ça que je ne comprends pas et que je veux combattre ! Quand on ne s’aime pas, c’est à cause du regard des autres, et si tu as envie de te mettre en short ou en robe : VAS Y ! C’est même possible que les autres ne remarquent même pas ! Qu’ils soient trop occupés à vivre leur vies 🙂
    Fait ce que toi tu aimes, tu en seras toujours mieux dans ta peau !
    Gros bisous et courage ma belle !

  3. Hello,

    Ton article est plein de bon sens 🙂 C’est vrai qu’il y aura toujours des gens pour critiquer même si ce n’est pas forcément dans un but malsain. Mais bon, on ne sait jamais si cela va avoir l’impact que l’on imagine. Pour ma part, je suis petite de taille mais pas trop non plus. Je prends les choses à la rigolade au final mais c’est vrai qu’on peut être touché, plus ou moins, selon les personnes qui nous disent les remarques.

    Le plus important selon moi c’est de s’accepter comme tu le dis mais aussi de trouver la manière bienveillante de dire les choses. C’est ça qui blesse le plus, je pense : la manière ! On ne fait pas souvent attention sous prétexte parce qu’on veut protéger les gens que l’on aime.

    xx

  4. C’est totalement ça ! Pas mal de filles m’ont dit qu’elles avaient eu ces complexes parce que leur mère leur disait des trucs ! On se doute bien que c’est dans une bonne intention, mais ça peut quand même blesser ou faire du mal ! Surtout quand pleins de gens te répètent toujours la même chose ! Moi depuis le début de l’été une quinzaine de personnes ont du me reprocher le fait que je sois pâle ! (alors que j’ai quand même pris des couleurs), je sais que je n’y changerais rien, et la couleur de ma peau ne me dérange pas, mais quelqu’un qui complexe déjà sur sa taille, si tout le monde en parle c’est encore plus complexant !

  5. J’ai encore une fois beaucoup aimé ton article ! Et c’est vrai, il faut vraiment essayer de passer au dessus de ces critiques qui n’en valent pas la peine car malheureusement ont ne changera pas les cons (je l’ai dit!), et c’est bien dommage !

    Des bisous ma belle, Lisa

  6. Hello ma jolie!
    Très bel article remplis de vérité et de bon sens! Faut arreter de ce comparé aux autres, de vouloir être comme les autres, faut vivre pour soi, s’aimer, ce trouver belle et envoyer promener les autres! Je suis rendu à un point dans ma vie, ou je m’en fou de ce que les gens pensent! Je suis comme ça, t’aime pas : la porte est la-bas, personne ne te retiens de partir! L’important, je me m’aime comme je suis!

  7. Ahaha oui c’est totalement ça ! Puis je suis persuadée que tu es plus acceptée par les autres lorsque tu t’assumes toi-même !
    Si tu veux cacher tes bourrelets, ou que tu n’assumes pas la couleur de ta peau, les autres pourront être génés et ne sauront pas comment réagir ! Alors que si tu assumes, les autres ne remarqueront pas ces détails !

  8. Coucou Sophie,
    J’ai appris à non pas avoir de la peine lorsque je reçois des critiques pour moi, mais pour la personne en face de moi. Pourquoi autant s’attarder sur les défauts des autres ? cela n’est-il pas un manque de confiance en soi ? Je m’en moque totalement si la personne en face de moi est différente que ce soit vestimentaire ou physiquement. On m’a toujours dit que j’étais  » attiré  » par les personnes  » atypique » . J’aime la différence, je trouve cela beau et cela me pousse encore plus à la connaître. Alors non face à une critique, il faut savoir sourire, car le plus important selon moi c’est d’avoir toi confiance en toi et savoir qui tu es.. le reste n’a pas finalement peu d’intérêt :-D.

    Tes photos sont superbes, car c’est toi qui les rends comme cela <3 Passe un agréable week-end et à très vite

  9. Merci beaucoup ma belle !
    En effet, je suis pour la différence, et à partir du moment ou tu assumes et aimes tes particularités, ça ne peut que te rendre plus belle 😀

    Merci pour ce que tu me dis, ça me touche 🙂 !

  10. Je viens de m’enchaîner tes deux articles et je ne peux qu’approuver tes propos ! Combien de fois quand je ne l’avais pas vu depuis des lustres le commentaire déplacé de mon père sur ma prise de poids m’a foutue en l’air ? Maintenant j’ai adopté le système du je-m-en-foutisme en puissance. J’ai un poids, il varie, je perds ou je prends une taille et bien voilà. Bon j’avoue que ces temps j’arrête pas de me morfondre auprès de mon chéri en disant que je mange pas bien, que j’ai pas le temps de faire du sport (du moins je ne me le donne pas pour ne pas exploser), que j’abuse de la glace et blah blah blah … Au pire on n’a qu’une vie, si j’ai vraiment envie de fondre je calerai des séances de sport dans mon planning et basta.
    Bref, pour la couleur de peau aussi, ça m’est jamais venu à l’esprit de critiquer pour le plaisir de critiquer, ou alors c’est de l’humour bien placé et la personne le sait. Et je pratique l’auto-dérision aussi 🙂
    Si chacun accpetait que l’on n’est pas unique, ce serait pas mal quand même !

  11. Oui après que j’ai posté cet article pas mal de mes amis m’ont fait remarquer que j’étais toute blanche 😉 J’ai aussi de l’humour et je peux rigoler de mes particularités !
    Ca rend la vie beaucoup plus belle 😉

    Mais il ne faut pas accepter une critique surtout lorsqu’elle fait du mal ! Comme je le disais, les gens ne le disent pas forcément par méchanceté. Mais le resultat ne change pas, ça fait du mal et créé des complexes. En tout cas j’espère que tu es heureuse, et que ton corps te plait ! Le jour où tu voudras changer tu pourras ! Faut juste pas se mettre en danger ! (que ce soit par la malnutrition, l’exposition prolongée au soleil ou quoi 🙂 !)

  12. Et bien !! Les gens sont pénibles avec ça ! Je suis grande, fine, et blanche de peau ! Alors ce genre de reproches c’est au quotidien ! « Tu devrais manger un peu plus, t’es anorexique?  »  » tu verras quand tu auras des enfants ça sera plus pareil! J’étais comme toi avant ! » Et alors ?… au pire si je fais un 40 dans 10 ans au lieu d’un 36, mais que je suis bien dans ma peau, il est où le problème?? Et pour le bronzage j’en parle même pas ! Tu le résumes très bien dans ton article ! Devoir toujours se justifier pour répondre à l’idéal des gens est usant ! Qu’ils apprennent d’abord à s’accélérer et à effacer leurs complexes plutôt que de nous faire porter le chapeau ! Merci pour ton article qui fait du bien ! Car oui on peut faire du 36 et finir par culpabiliser à force de toutes ces remarques !!

  13. Je suis totalement d’accord ! De toute façon tu peux faire ce que tu veux et ça ne changera rien dutout ! Si tu perds du poids on te le reprochera, pareil si tu en gagnes !
    Le plus important est de s’accepter soi-même 😀 !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *