Lettre à moi même à 40 ans

 

 

 

« Bonjour Sophie,

 

 

C’est toi. Exactement la même, en un peu différente, 17 ans en arrière. Je suis celle qui ta permis d’être qui tu es aujourd’hui, et j’espère que tu es celle que je voudrais devenir, en mieux.

Je suis jeune, je suis étudiante et je vis en colocation. Je me demande comment tu es, toi. Est-ce que tu es maman ? Est ce que tu as un travail qui te plait ? Sinon pitié, dis moi que tu vas changer ! Es-tu mariée ? Ou vis-tu seule ? Je suis sûre que tu as un chien ! Tu vis très mal sans chien. Il faut dire que tu as toujours vécu avec, et qu’au moment j’écris cette lettre tu regrettes de ne pas en avoir un.

Je me demande à quoi ressemblent tes journées … Est ce que tu fais toujours ce qui te passionne ? Prends tu le temps d’écrire ? Et ne me dit pas non … On a toujours le temps !

Parfois, j’ai peur tu sais. Aujourd’hui, tu as pleins de beaux principes. Plus tard, la réalité nous rattrapera. Tu auras des enfants bien élevés. Tu profiteras des week end pour sortir, aller à la campagne, profiter de la vie. Tu refuses d’avoir un métier qui ne te plait pas et où tu ne te donnera pas à 150%. Le tout en prenant le temps de cuisiner, de regarder la saison 24 de Game of Thrones (si l’hiver se décide à arriver). Tu sortiras avec des amis, et tu iras en vacances au moins une fois par an.

Mais en même temps je n’aime pas prévoir… Je n’ai pas pu prévoir mes 5 dernières années, comment est ce que je peux prévoir les 20 prochaines ? Toutefois j’ai quand même quelques désirs.

 

 

PRENDS TON TEMPS

A l’heure où je t’écris, tu es très douée pour te faire avaler par le temps. Un peu de retard et tu stresses, quelque chose ne va pas comme tu l’avais prévu et ça y est, ta vie est une catastrophe complète. Est ce que tu arrives à prendre ton temps ? Si ce n’est pas le cas, peux-tu me promettre d’essayer ? Le temps passe aussi vite pour tout le monde, arrête d’essayer de courir après et profite de chaque moment.

Tu as dû organiser et ordonner beaucoup de choses pour que ta vie tourne rond. Est ce que tu peux essayer de vivre en te libérant de toutes ces chaînes ? Au moins une partie … pour vivre un petit peu !

 

 

 

 

NE RENONCE JAMAIS

Pitié, j’espère que tu n’as jamais dit « je suis trop vieille pour ça » … C’est une phrase trop négative et qu’importe l’âge que tu as au moment où tu récites ces mots, tu prends forcément 50 ans dans la gueule. Sérieusement, est ce que tu es si vieille que ça dans ta tête ? J’espère pas … Fais ce que tu as envie ! Fais comme je fais aujourd’hui : fait toi des repas de chips-mayo, reste la journée dans ton lit, pars en voyage sur un coup de tête ! Et si tu as des enfants : fais-le quand même ! Ils auront des grands parents ou des parrains et marraines chez qui passer la journée ou les vacances ! Et ils ne t’en voudront jamais que tu prennes soin de toi. Un maman qui n’est pas heureuse, ne peut pas l’être pour ses enfants …

 

 

 

ON PEUT COMPTER SUR TOI

Dis moi que tu es aussi bien entourée qu’aujourd’hui ! Que tu as des amis sur qui tu peux compter et qui peuvent compter sur toi ! Que tu n’es pas devenue vieille fille avec ton chien (je te dis, je suis sure que tu en as un !) et que tu as tourné le dos à tout le monde.

Des relations, ça s’entretient. Quand est-ce que tu as pris des nouvelles de tes amis ou de ta famille pour la dernière fois ? Déjà moi aujourd’hui, j’ai du mal, pourtant je les aime ! J’essaye parfois de leur rappeler. Un petit message, une carte postale, ça prends 2 minutes, mais ça apporte tellement de bonheur.

 

 

Je ne peux qu’imaginer comment je serai dans 17 ans, je ne sais même pas si je serai encore là (bien qu’il y ai intérêt, je veux essayer de découvrir le 22ème siècle, tu crois qu’il y a ENFIN des voitures volantes ?!). Je te demanderai qu’une chose au final : soit heureuse.

Prends tes décisions en fonction de ton bonheur et de celui de tes proches. Si tu ne te bats pas pour ça, personne ne le t’offrira sur un plateau. Prends soin de toi, prends soin de l’amour qui partagera ta vie, de tes enfants, tes amis, et tes chiens (ouais, il y en aura peut-être même plusieurs !). Fais en sorte de ne rien regretter, et je ferai en sorte de te créer un maximum de souvenirs !

 

 

Sophie »

 

 

 

 

 

 FACEBOOK, INSTAGRAM, TWITTER

13 thoughts on “Lettre à moi-même – 40 ans.”

  1. Bravo pour cet article! Je me suis aussi écris une lettre pour la moi dans 10 ans… Je trouve que c’est une belle chose à faire pour se souvenir de qui on est et de ce qu’on veut vraiment.

    Ton blog est super!

    Belle continuation!

    Hilda.

  2. Merci beaucoup !
    Oui je trouve que c’est motivant, et je me demande comment je serai dans quelques années, j’espère que cette lettre me fera réflechir 🙂

  3. Il y en aura des aventures avant le XXIIème siècle !! Il y aura des hauts et des bas, mais le plus important c’est que ça n’altère pas qui tu es, que tu restes la même Sophie. Dans l’adversité, on peut être amené à oublier l’essentiel ! Old Sophie sera très touchée, je pense, que tu lui rappelles qui elle est et ce qui est important pour elle 🙂

  4. Oui c’est vrai 🙂
    Je suis contente de vivre tout ce que va arriver ! Et je n’ai pas peur de changer, juste je ne veux pas « me laisser tomber » et oublie qui je suis fondamentalement 🙂

  5. C’est très beau ! J’adore cette perspective de parler à son futur soi. C’est à la fois chargé d’espoir et de nostalgie. J’espère que tu la reliras quand tu auras 40 ans et que tu constateras que tu ne t’étais pas trompée. En tout cas je te souhaite le meilleur pour ces 17 années à venir ainsi que beaucoup d’autres encore.

  6. C’est magnifique et assez nostalgique quand on pense. Je te souhaite d’être très heureuse dans ta vie et que tout se réalise. Et aussi que quand tu retourneras à cette lettre, tu te retrouveras en relisant ta lettre dans quelques années ^^ !
    Bisous 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :